Maison de retraite : que retenir ?

L’évolution de la nouvelle technologie nous simplifie la vie. Elle a permis de trouver des remèdes à plusieurs maladies. Dès lors, elle a eu la conséquence du vieillissement de la population. Face au grand nombre de vieillards dans la société, des approches de solution sont proposées. Parmi elles, il y a la prolifération des maisons de retraite. Qu’est-ce donc une maison de retraite ?

Qu’est-ce qu’une maison de retraite ?

On appelle maison de retraite une résidence commune pour personnes âgées. Consultez le site Mazette pour toutes les informations sur les maisons de retraite. C’est un établissement ou un logement privatif destiné à accueillir de façon temporaire ou permanente les personnes âgées. Par ailleurs, l’appellation « maison de retraite » est un thème générique qui regroupe plusieurs autres noms.

Autres dénominations du thème maison de retraite

Dans la catégorisation des maisons de retraite, nous avons d’abord deux grands pôles. Il s’agit des maisons de retraite médicalisées et des maisons de retraites non-médicalisées. Au sein de chacun de ces pôles, nous pouvons en distinguer plusieurs autres. L’appellation la plus connue après celle de maison de retraite est l’EHPA (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées). Une autre variante de cette dernière est L’EHPAD qui signifie Etablissement d’Hébergement pour Personne Agées Dépendantes.

On distingue également les MAIA (Maisons pour l’Autonomie et l’Intégrité des malades d’Alzheimer). Il faut comprendre que les dénominations désignent ce qui se fait dans ces maisons pour éviter d’expliquer l’action menée dans chacune d'elles. Toujours pour catégoriser, on trouve des MAPA signifiant Maison d’Accueil pour Personnes Agées. On a aussi MARPA pour dire Maison d’Accueil Rural pour Personnes Agées. En outre nous distinguons des maisons de retraite médicalisée comme les USLD (Unités de soins de longues durée). Remarquons que dans ce lot de maison de retraite il y en a qui dépendent du secteur hospitalier que l’on classe dans la catégorie publique et celles classées dans la catégorie privée parce que gérées par des associations, des fondations et autres groupes privés.